Les 3 premières questions qu’un acheteur peut poser lors de l’achat d’une entreprise

Lorsqu’on aborde la question des « 3 Premières Questions qu’un Acheteur Peut Poser lors de l’Achat d’une Entreprise », la réponse peut parfois être frustrante pour l’entrepreneur cédant. Ce dernier a investi des années de travail acharné pour bâtir son entreprise, donnant vie à bien plus qu’un simple chiffre d’affaires. La valeur de son entreprise réside dans l’outil de travail méticuleusement développé, les produits ou services innovants, les équipes formées et le savoir-faire, les relations clients cultivées avec soin. En effet, la valeur va bien au-delà de simples éléments chiffrés. 

Il est cependant essentiel de reconnaître la perspective de l’acquéreur et de ses conseils, souvent axée sur des critères financiers précis et mesurables. Les acquéreurs sont à la recherche de réponses claires et chiffrées, essentielles pour répondre à leur question parallèle : « Comment financerai-je l’achat ? ».

Dans cette perspective, tout comme l’importance de « l’emplacement, emplacement, emplacement » est répétée trois fois en immobilier, les trois premières questions des acquéreurs se concentrent souvent sur les indicateurs financiers clés : « l’E.B.E., l’E.B.E., l’E.B.E. » (ou parfois, en alternative, sur les Flux de Trésorerie).

Ainsi, les trois premières questions posées sont généralement les suivantes :

Première Question : Quel est l’Excédent Brut d’Exploitation de l’entreprise ?

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est un indicateur financier essentiel en France, reflétant la rentabilité opérationnelle d’une entreprise. Il mesure la performance économique en excluant les effets des choix de financement et de la politique d’investissement, notamment les charges financières et les impôts. L’EBE se concentre sur les résultats générés par les activités courantes de l’entreprise, sans considérer les amortissements et les provisions, offrant ainsi un aperçu précis de sa capacité à générer du cash à partir de ses opérations principales.

Deuxième Question : Comment avez-vous calculé l’EBE ?

Cette question ouvre la porte à une discussion plus approfondie sur les méthodes de calcul de l’EBE et les potentiels « pièges » qui y sont associés. Il est crucial de déterminer quels éléments ont été inclus ou exclus dans ce calcul, et surtout, quels ajustements ou « retraitements » ont été appliqués. Ces retraitements peuvent comprendre des ajustements pour les salaires non standard du dirigeant, les dépenses exceptionnelles, ou d’autres éléments non récurrents. Ces nuances dans le calcul de l’EBE peuvent être sources de discussions significatives, car elles peuvent influencer considérablement l’évaluation de la santé financière de l’entreprise.

Troisième Question : Quels sont les facteurs affectant l’EBE de l’entreprise ?

Il est primordial de comprendre les divers facteurs influençant l’EBE, tels que le modèle d’affaires, la structure des coûts, la gestion des opérations, et la stratégie de marché. Une analyse approfondie de ces facteurs offre un aperçu plus complet de la durabilité et du potentiel de croissance de l’EBE.

Le cédant et son conseils devront être prêts à traiter ces questions ; chez Transworld, au-delà d’une analyse minutieuse des chiffres, nous adoptons une vision globale pour l’évaluation d’une entreprise. Nous valorisons les éléments qualitatifs, parfois immatériels, tels que la réputation, la fidélité de la clientèle, le positionnement sur le marché, et la qualité de l’équipe. Ces facteurs sont tout aussi cruciaux et peuvent influencer considérablement la valeur de l’entreprise.

Partager :

Contactez-nous dès maintenant pour faire évaluer votre entreprise

Si vous envisagez de vendre votre entreprise dans les meilleures conditions, de simplement évaluer l’opportunité de céder votre activité, ou de comprendre si c’est le bon moment pour le faire, nous sommes à votre disposition pour une discussion approfondie et personnalisée.

Découvrez dans la même thématique :

Lors de la négociation des termes de la vente de votre entreprise, plusieurs aspects clés entrent en jeu, et il est important de comprendre que ce processus va bien au-delà de la simple fixation d'un prix.
Pour préparer la vente de votre entreprise, il est crucial de rassembler et de mettre à jour une série de documents essentiels.